LE ROMAN

 

Stéphane Crolard signe le premier techno-thriller consacré au programme européen GNSS Galileo.

GNSS Galileo - Dérive d'orbite (Tome 1)

ISBN format papier 978-2-9567183-0-7

ISBN format PDF 978-2-9567183-1-4

ISBN format ePub 978-2-9567183-2-1

Depuis 1999, l'Union européenne affirme son ambition de réaliser son système de géo-positionnement et de navigation par satellites, concurrent et meilleur que le GPS américain : le GNSS Galileo.

A la fin de l'année 2005, le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, subit une attaque terroriste au moment où la fusée Soyouz doit emporter le premier satellite-test de la future constellation de satellites Galileo. Quelle est la cible des assaillants ? La base spatiale russe ou le projet européen ? Et quel rapport avec le suicide d'un pilote de chasse, six années auparavant ?

Intriguée par la revendication des terroristes, une journaliste roumaine, Magda Anghel enquête, à ses risques et périls, en Belgique, aux Pays-Bas et en Ouzbékistan. Aidée par un ingénieur français et des photographes belges, elle découvre que le projet suscite des rivalités entre pays amis, des discordes au sein d'instances européennes, des jalousies entre groupes industriels et des choix politiques qui ont durablement freiné la conception et la mise en œuvre du GNSS Galileo.

 

GNSS Galileo - Maintien à poste (Tome 2)

ISBN format papier 978-2-9567183-3-8

ISBN format PDF 978-2-9567183-4-5

ISBN format ePub 978-2-9567183-5-2

 

​Dans le tome 1 « GNSS Galileo – Dérive d’orbite », la journaliste roumaine Magda Anghel enquêtait sur l’attaque d’un satellite-test, à Baïkonour. Nous retrouvons la reporter mise au placard, après avoir publié des révélations sur un hypothétique complot. Chanceuse et persévérante, elle recherche d’autres informations qui conforteraient sa thèse.

 

Pendant ce temps, l’ingénieur français Alceste Lancier s’efforce de prouver l’innocence de Li Li Na, sa collègue chinoise accusée d’espionnage et de sabotage par les Américains.

​Au regard des enjeux technologiques,  géostratégiques et économiques que représente le GNSS européen Galileo,chacun privilégie ses propres intérêts, en tournant le dos aux amis, en reniant les alliés et en exécutant les adversaires, sans le moindre scrupule.

Sous couvert d'intrigues romanesques, l'auteur fait un exposé très documenté des forces de frottements qui pourraient expliquer les dix années de retard du programme européen Galileo.

    Suivre Stéphane Crolard

    • Facebook
    • Twitter

    © 2019 Stéphane Crolard

    Fond d'écran : Vue d'artiste de GIOVE-A - © ESA - P.Carril - mai 2007

    Créé avec Wix.com

    logo site gnss-galileo-fr.jpg