Nouvelle station sol Galileo à Kerguelen

Octobre 2021 : Inauguration d’une station terrestre du GNSS Galileo sur l’archipel de Kerguelen


Station GSS pour Galileo aux îles Kerguelen

Les territoires français d’Outre-mer sont au cœur du fonctionnement du GNSS Galileo. Sous l’autorité de l’ESA, des stations terrestres ont été déployées dans les territoires ultramarins français : Papeete, Saint-Pierre et Miquelon, Kourou, Nouméa, Wallis et Futuna, La Réunion et Kerguelen.


Outre les collectivités et territoires d’outre-mer, la France compte des îles et îlots parsemés dans l’immensité des océans de l’hémisphère sud, districts dénommés Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et administrés par un préfet.


Plusieurs districts des TAAF bénéficient d’une position géographique favorable à des activités en lien avec les programmes spatiaux nationaux et européens. L’archipel Kerguelen est l’un d’eux. Rare terre émergée au sud de l’océan Indien, près du cercle polaire antarctique, il accueillait déjà deux stations de suivi satellitaire pour le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et l’Agence Spatiale Européenne (ESA).


En octobre 2021, a été inaugurée une station qui compléter le segment sol du système européen de géolocalisation par satellites. Le segment sol de Galileo est un réseau de stations de contrôle et de stations relais, réparties autour du globe, qui permettent le contrôle et la correction des positions des satellites et des signaux qu’ils émettent.


En 2012, une station temporaire Galileo dite « Fast Track » avait déjà été implantée aux îles Kerguelen.

En 2017, à la demande de l’Agence de l’Union Européenne pour le programme spatial (EUSPA), un projet d’une station pérenne a été développé pour le district de Kerguelen. L'entreprise italo-allemande Spaceopal a construit l’installation pendant l’hiver austral 2020, dans des conditions logistiques et météorologiques souvent très difficiles. Son coût de 2 M€ a été financé par l’Union européenne. Ce projet a mobilisé près de 60 personnels techniques et administratifs, français et européens.


Station GSS pour Galileo aux îles Kerguelen

Il s’agit de l’une des 16 stations du type « GSS » (ground sensor station) qui constituent un relais entre la constellation satellitaire et les centres de contrôle en Italie et en Allemagne. La société italienne Telespazio a conçu le réseau de diffusion de données Galileo du site, la connexion au réseau de communication Galileo nécessaire à l'interconnexion de l'ensemble du segment sol. Après des essais de performances préalables à sa mise en exploitation, la station sera opérationnelle en mai 2022.


Source : EUSPA - carte des sites et stations terrestres Galileo

Source : Inauguration du site Galileo de Kerguelen | Ministère des Outre-mer

Communiqué de presse du Ministère des Outre-mer : 2021.10.06-cp-inauguration-site-galileo-de-kerguelen.pdf (outre-mer.gouv.fr)

Site Telespazio (en italien) : Spaceopal completa il nuovo sito GSS delle Isole Kerguelen (telespazio.com)

4 vues0 commentaire