top of page

Lecture : "Lonesome dove"

On m'a recommandé Lonesome Dove de Larry McMurtry comme le western à lire.

Conclusion : 50% de déception !


En effet, il faut distinguer les deux parties du roman. L'histoire débute au Texas et nous fait vivre le quotidien de cow-boys. Et dans les 250 premières pages, c'est vraiment le quotidien, routinier, ennuyeux. Et le lecteur s'ennuie avec eux. Larry McMurtry dépeint peu le décor. Il donne plutôt au lecteur les pensées que ressassent tous les protagonistes. Sauf exception, les personnages sont illettrés et l'auteur s'attache à restituer des pensées qui tournent en rond.

Le lecteur peut apprécier ce style qui joue sur la redondance des propos ou sourire des bavardages de Gus, le vieux ranger qui tourne tout en dérision. Mais pour ma part, j'ai eu l'impression d'être embourbé dans des sables mouvants de platitudes, même si certains personnages prennent un certain relief, tels que Gus ou Lorena, la putain à laquelle presque tous les gars pensent sans cesse.

La deuxième partie est toute différente et prend la forme du western d'aventures : difficultés de la conduite d'un troupeau ; dangers naturels ; jalousie entre cow-boys ; menaces des indiens ; poursuite d'un bandit... Le romanesque reprend le dessus avec le miracle de retrouvailles sur un territoire immense.

De nouveaux personnages apparaissent, parfois stupides mais sympathiques, des femmes qui ont du caractère et notamment une fillette particulièrement courageuse et douée.

Cette deuxième partie correspondait mieux à mes attentes, mais je vais m'arrêter là. Tant pis pour les intrigues en suspens...

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout