Lecture : "La Tulipe noire" d'A. Dumas

J’avais dans ma bibliothèque un ouvrage aux pages jaunies : « la Tulipe noire » d’Alexandre Dumas. Je croyais qu’il s’agissait d’un roman d’aventures, sans doute à cause du film homonyme de Christian-Jaque, avec Alain Delon, dont le scénario n’a rien à voir.

Le roman historique de Dumas se déroule dans la Hollande du 17e siècle. Il relate l’histoire d’un horticulteur amateur qui n’a qu’une ambition : créer la tulipe noire parfaite. Envié et diffamé par un vilain voisin jaloux, le héros est injustement emprisonné (comme le comte de Monte-Cristo !). Heureusement, à son obsession, va se greffer la passion d’une jeune et belle Frisonne qui fera tout pour l’aider, rétablir la justice, se marier et....

Sur cette base, qui n’était sans doute déjà pas très originale au XIXe siècle, Dumas construit une intrigue aux rebondissements qui tiennent en haleine jusqu’à une fin convenue. Il faut reconnaître le mérite de l’écrivain (ou de son collaborateur Macquet) pour poser le contexte historique, épaissir le récit d’anecdotes précises et décrire la culture capricieuse d’une tulipe. Les coïncidences et grosses ficelles sont pardonnables pour un roman.

Néanmoins, dans l’ensemble, le style est périmé, les répétitions nombreuses et la crédibilité de l’intrigue est sapée par les réactions entêtées des protagonistes à la psychologie sans nuances.

Souvent, Dumas interpelle le lecteur et flatte son intelligence. Or, justement, le lecteur bute sur beaucoup d’incohérences qui heurtent l'entendement. Il se demande pourquoi il ou elle fait ceci et pas cela ? Pourquoi les deux voisins ne s’ignorent-ils ? Quelle est cette étrange prison où on entre et sort comme dans un moulin ?…

Pour rendre justice à l'auteur, il faut rappeler que « la Tulipe noire » était d’abord un roman-feuilleton estival, écrit rapidement pour paraître dans le journal « le Siècle » durant l’été 1850.

Il faut donc lire « la tulipe noire » avec une exigence mesurée, tout comme on revoit un classique du cinéma qui a mal vieilli. Sans espérer un remake.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout